Culture

Le climat, le terroir d’excellence en Provence et le travail du producteur fourni un safran de très haute qualité cultivé avec passion.

La culture de cette fleur est manuelle, rigoureuse, précise : tout  l’art d’obtenir un safran d’exception.

 

Des producteurs attentionnés !

Le safran est obtenu après extraction et séchage du pistil de la fleur du Crocus sativus ( ordre Liliales, Famille Iridacées).
Le genre crocus compte environ 80 espèces mais seul C. sativus donne le Safran.

! Attention à ne pas le confondre avec le colchique des prés
qui lui est très toxique !

 

Bulbe

appelé « cormus », le diamètre et le poids conditionnent son aptitude à fleurir. Il est recouvert de tuniques protectrices.

 

Multiplication Végétative

Le bulbe donne des bulbilles ou « Caïeux » (2 à 10) qui grossiront jusqu’au printemps.

 

Feuillage

Feuille au limbe étroit et linéaire, longue de 20 à 40 cm, vertes, caduques, en croissance d’octobre à mai.

 

Fleur

Fleur mauve, Hermaphrodite, formée de 6 tépales ovales. L’androcée est composé de 3 étamines jaunes chargées de pollen (mâle) et le gynécée d’un pistil se divisant en 3 Stigmates rouges vif dentelés (femelle).

 

La fleur pousse hors du sol pendant la nuit !
Floraison une fois par an à l’automne !

 

Une culture minutieuse…

 

De juillet à septembre : Plantation des bulbes

• Sol drainant et riche,

• Bien ensoleillé,

• Plantation entre 15 et 30 cm de profondeur
en fonction du risque de gelées,

• La densité est choisie en fonction des rotations
(moyenne 20 à 50 bulbes au m2),

• Pas d’irrigation nécessaire : pluies d’automne pour la floraison
et celle du printemps pour le grossissement des bulbes suffisent.

 

Toute l’année : Binages et désherbages manuels

 

Octobre et Novembre : La Cueillette

+ d’info sur la page cueillette